Premiers résultats campagne de forage 2021 sur la propriété Corner Bay

Doré Copper recoupe 5,5 mètres à 3,46 % cuivre et 0,25 g/t or à Corner Bay – gîte prolongé de 200 mètres latéralement

   Télécharger la version PDF   |   Voir les documents sur Sedar

Toronto, Ontario17 mai 2021 – Doré Copper Mining Corp. (la « Société » ou « Doré Copper ») (TSXV : DCMC; OTCQX : DRCMF; FRA : DCM) est heureuse d’annoncer les premiers résultats de sa campagne de forage 2021 (16 500 mètres au total) sur sa propriété phare Corner Bay, située dans le camp minier de Chibougamau, à approximativement 40 kilomètres par route de Chibougamau, au Québec. Au 30 avril 2021, Doré Copper a réalisé 17 sondages totalisant 13 250 mètres et publie aujourd’hui les résultats de 11 sondages.  

Faits saillants des forages

Veine Principale sous le dyke

  • CB-21-28 : 3,7 mètres à 5,05 % Cu, 0,15 g/t Au et 11,3 g/t Ag, incluant 1,8 mètre à 9,12 % Cu, 0,17 g/t Au et 19,2 g/t Ag 
  • CB-21-29 : 3,7 mètres à 2,47 % Cu, 0,87 g/t Au et 9,3 g/t Ag, incluant 1,5 mètre à 5,25 % Cu, 2,05 g/t Au et 12,7 g/t Ag 
  • CB-21-32 : 5,5 mètres à 3,46 % Cu, 0,25 g/t Au et 8,4 g/t Ag, incluant 3,6 mètres à 4,63 % Cu, 0,30 g/t Au et 11,4 g/t Ag – GÎTE PROLONGÉ DE 200 MÈTRES

Veine Ouest

  • CB-20-20 (terminé en 2021) : 4,0 mètres à 2,31 % Cu, 0,11 g/t Au et 7,0 g/t Ag 
  • CB-21-22 : 3,2 mètres à 2,84 % Cu, 0,32 g/t Au et 6,25 g/t Ag

Ernest Mast, président et chef de la direction de Doré Copper, a déclaré : « Nos programmes de forage 2020 et 2021 nous ont permis d’accroître en dimension Corner Bay, un gîte à haute teneur en cuivre et en or, et nous sommes désormais convaincus qu’il est possible d’atteindre notre cible principale de 5 millions de tonnes de ressources, ce qui représenterait une hausse d’approximativement 65 % par rapport à notre estimation de ressources minérales conformes au Règlement 43-101 en 2019. L’intervalle le plus au sud (sondage CB-21-32) indique un potentiel de croissance additionnel vers le sud, selon la direction, et prolonge le gîte au-delà de la minéralisation plongeante interprétée antérieurement. Nous poursuivons le programme de forage vers le sud (selon la direction) afin de continuer de délimiter la minéralisation. Nous prévoyons une mise à jour de l’estimation des ressources minérales au début du T3, afin de soutenir un éventuel redémarrage du camp avec un réseau d’exploitations en étoile, où le gîte Corner Bay serait la principale source d’alimentation de notre usine existante de 2 700 t/j. L’augmentation de l’étendue longitudinale et de l’épaisseur en profondeur à Corner Bay pourrait donner lieu à une hausse du taux d’exploitation dans le futur. » 

Programme de forage de Corner Bay 

À ce jour, les résultats du programme de forage 2021 ont contribué à accroître la minéralisation en cuivre-or à Corner Bay, qui s’étend maintenant latéralement sur plus de 900 mètres. Les intervalles des sondages CB-21-28, CB-21-29 et CB-21-32 prolongent la veine Principale (sous le dyke de diorite) d’approximativement 200 mètres vers le sud par rapport au programme de forage 2020 (voir la figure 1 et le tableau 1). L’intervalle à haute teneur en cuivre de 5,5 mètres à 3,46 % Cu (incluant 3,6 mètres à 4,63 % Cu) dans CB-21-32 (le sondage le plus au sud dans cette partie du gîte) est situé à 380 mètres au sud (selon la direction) de la limite des ressources minérales de 2019. L’intervalle du sondage CB-21-32 démontre également que la faille « La Chib », qui limite la partie supérieure du gîte, ne limite pas la minéralisation dans la partie plus profonde du gîte et, par conséquent, cette partie du gîte demeure ouverte latéralement. 

Le programme de forage comprenait aussi quatre sondages courts qui ont vérifié l’extension de la veine Ouest (située à 400 mètres à l’ouest de la veine Principale). En outre, deux sondages plus profonds vérifiant le gîte en profondeur ont également recoupé la veine West avant d’atteindre leur cible. Les meilleurs intervalles sont de 4,0 mètres à 2,31 % Cu, 0,11 g/t Au et 7,0 g/t Ag (sondage CB-20-20) et de 3,2 mètres à 2,84 % Cu, 0,32 g/t Au et 6,25 g/t Ag (sondage CB-21-22). La minéralisation se trouve à approximativement 200 mètres de la surface et s’étend sur approximativement 150 mètres verticalement et 200 mètres latéralement. Les intervalles historiques avaient permis de définir des ressources potentielles et le programme de forage en cours confirme l’information historique. 

Compte tenu de ces résultats positifs, Doré Copper a augmenté le programme de forage à approximativement 16 500 mètres pour vérifier la minéralisation latéralement et en amont-pendage à partir du sondage CB-21-32 ainsi que le prolongement de la veine Ouest et de la veine Est (subparallèle à la veine Principale). 

Dans la veine Principale au-dessus du dyke, Doré Copper a réalisé cinq sondages intercalaires dans le gîte en vue de la prochaine estimation des ressources minérales. Une augmentation des ressources minérales est attendue en raison de la minéralisation recoupée dans les sondages; les résultats d’analyse sont en attente. Cinq autres sondages ont été effectués pour vérifier la possibilité de prolongement vers le nord de la veine Principale sous le dyke et des lentilles de la veine Principale en profondeur. Aucune minéralisation significative n’a été recoupée.

Figure 1. Vue longitudinale de la veine Principale sous le dyke de Corner Bay (la ligne bleue horizontale correspond à 880 mètres de profondeur). 
Figure 2. Vue isométrique de l’ensemble du gîte Corner Bay. Les zones en rouge correspondent aux ressources minérales définies dans le rapport technique conforme au Règlement 43-101 de 2019. Le dyke de diorite recoupe le gîte – Veine Principale au-dessus du dyke et veine Principale sous le dyke. 
Figure 3. Carte géologique du gîte Corner Bay avec projection en surface des ressources minérales définies dans le rapport technique conforme au Règlement 43-101 de 2019 et localisation du sondage CB-21-32.

Tableau 1. Faits saillants des résultats d’analyse du programme de forage 2021 sur la propriété Corner Bay

SondageDe (m)À (m)Épaisseur1 (m)Cu (%)Au (g/t)Ag (g/t)Zone
CB-20-202257.0261.04.02.310.117.0Veine Ouest

1,055.51,057.82.30.870.121.9Deep Main Vein Lens (nord) 
CB-21-21106.2110.13.91.350.104.4Veine Ouest
CB-21-22313.0316.23.22.840.326.3Veine Ouest
CB-21-23120.6123.32.71.670.153.8Veine Ouest
CB-21-24Aucune minéralisation significative


Veine Ouest
CB-21-25634.4640.46.01.750.095.4Nouvelles lentilles
incluant636.2640.44.22.130.116.7Nouvelles lentilles

766.65767.50.850.480.044.7Veine Principale sous le dyke (nord)
CB-21-26214.5228.0513.552.060.339.3Veine Ouest
incluant219.45227.07.553.220.5613.7Veine Ouest
CB-21-27Aucune minéralisation significative


Veine Principale sous le dyke (nord)
CB-21-281,146.71,150.43.75.050.1511.3Veine Principale sous le dyke (sud)
incluant1,147.21,149.01.89.120.1719.2
CB-21-291,050.61,054.33.72.470.879.3Veine Principale sous le dyke (sud) 
incluant1,051.61,053.11.55.252.0512.7
CB-21-30Résultats d’analyse en attente


Veine Principale sous le dyke (sud) 
CB-21-31Résultats d’analyse en attente


Veine Principale au-dessus du dyke
CB-21-321,119.51,125.05.53.460.258.4Veine Principale sous le dyke (sud) 
incluant1,120.41,124.03.64.630.3011.4
CB-21-33Résultats d’analyse en attente



Veine Principale au-dessus du dyke
CB-21-34Résultats d’analyse en attente



Veine Principale sous le dyke (sud)
CB-21-35Résultats d’analyse en attente



Veine Principale au-dessus du dyke
CB-21-36Résultats d’analyse en attente



Veine Principale au-dessus du dyke
CB-21-37Résultats d’analyse en attente



Veine Principale au-dessus du dyke
  1. L’épaisseur vraie des structures recoupées est estimée à approximativement 60 % de l’épaisseur dans l’axe de forage, à l’exception des sondages CB-20-20 et CB-20-21 à CB-21-24 où l’orientation de la veine dans la veine Ouest reste à être adéquatement déterminée. Il a été interprété que l’intervalle du sondage CB-21-26 est subparallèle au pendage et, par conséquent, l’épaisseur vraie est estimée à <30 %.
  2. Sondage CB-20-20 terminé en 2021.

Tableau 2. Faits saillants des résultats d’analyse du forage 2020 pour la veine Principale sous le dyke (sud)

SondageDe (m)À (m)Épaisseur1 (m)Cu (%)Au (g/t)Ag (g/t)
CB-20-161,187.951,195.27.252.460.595.0
CB-20-16W11,155.01,158.33.31.940.134.5
CB-20-17974.0981.07.09.080.4130.6
incluant976.0980.754.7511.070.4836.1
CB-20-181,021.91,028.26.303.030.116.6
CB-20-191,160.751,167.26.454.060.3813.2
incluant1,164.851,167.22.356.100.7415.3
Épaisseur vraie estimée à 60-65 % de la longueur dans l’axe de forage.

Gîte Corner Bay 

Le projet Corner Bay renferme des ressources indiquées de 1,35 Mt à une teneur moyenne de 3,01 % Cu et 0,29 g/t Au, contenant 89,8 millions de livres de cuivre et 13 000 onces d’or, et des ressources présumées de 1,66 Mt à une teneur moyenne de 3,84 % Cu et 0,27 g/t Au, contenant 140,3 millions de livres de cuivre et 15 000 onces d’or, en tenant compte d’une teneur de coupure de 1,5 % Cu et d’un prix du cuivre de 3,25 $ US la livre (rapport technique de 2019). 

Le gîte Corner Bay est encaissé dans les roches intrusives du Complexe du Lac Doré, sur le flanc sud de l’Anticlinal de Chibougamau. Un dyke de diabase régional nord–nord-est traverse la région. Plusieurs zones de cisaillement orientées nord-sud et nord-ouest–sud-est ont aussi été identifiées dans la région. Le secteur de Corner Bay est connu pour ses minéralisations de cuivre, soit de type porphyrique ou dans des zones de cisaillement associées aux dykes liés au Pluton de Chibougamau. 

La veine Principale est orientée N10ºW avec un pendage de 75 à 85 degrés vers l’ouest. Au nord, la veine Principale est limitée par une des structures NW-SE alors qu’au sud, elle demeure ouverte en profondeur, au-delà de la faille « La Chib ». La minéralisation varie de 15 cm à 8 mètres en épaisseur, avec une épaisseur moyenne de 2,2 mètres, au sein d’une zone de cisaillement ayant entre 2 et 25 mètres d’épaisseur. La veine Principale sous le dyke au sud est plus épaisse et à teneur plus élevée que la veine Principale au-dessus du dyke. Latéralement, la veine Principale s’étend maintenant sur plus de 900 mètres et demeure ouverte en aval-pendage en profondeur et latéralement.

Forage et contrôle de la qualité

La Société requiert les services de Miiken Drilling comme entrepreneur en forage. Miiken est une coentreprise entre Forages Chibougamau Ltée, la communauté des Premières nations d’Oujé-Bougoumou et la communauté des Premières nations de Mistissini, toutes deux situées dans le territoire d’Eeyou Istchee. 

La préparation des échantillons et les analyses ont été effectuées au laboratoire de SGS à Val-d’Or, au Québec. Les échantillons ont été pesés, séchés, broyés à 75 % passant 2 mm, divisés en 250 g, pulvérisés à 85 % passant 75 microns. Les échantillons ont ensuite été testés par pyroanalyse pour l’Au (50 g) et par fusion au peroxyde de sodium ICP-MS pour 34 éléments.

L’AQ/CQ est effectué à l’interne par les géologues de Doré Copper, sous la supervision du gérant de l’exploration. Les échantillons de contrôle (blancs et standards – 4 % du total des échantillons avec 2 % de duplicatas de carottes) qui ont été insérés dans les lots d’échantillons sont vérifiés par rapport à leurs valeurs certifiées et sont considérés comme réussis s’ils se situent à moins de trois écarts-types de la valeur certifiée. Les duplicatas sont évalués les uns par rapport aux autres afin de déterminer la distribution de la minéralisation (pépite). Si les échantillons de contrôle présentent des écarts importants, nous demandons que le lot entier soit à nouveau analysé. 

Andrey Rinta, géo., gérant de l’exploration de la Société et une « personne qualifiée » au sens du Règlement 43-101, a révisé et approuvé l’information technique contenue dans ce communiqué de presse.

À propos de Doré Copper Corp.

Doré Copper Mining Corp. est une société d’exploration et de développement de cuivre-or située dans la région de Chibougamau au Québec (Canada). La Société se concentre sur la mise en œuvre de sa stratégie de développement d’exploitation en étoile, en faisant progresser ses principaux projets d’exploration à haute teneur en cuivre et en or et au passé connu vers un redémarrage des activités. Son objectif est d’atteindre une production annuelle de 60 millions de livres d’équivalent de cuivre (ou 100 000 onces d’équivalent d’or). 

La Société a consolidé un vaste portefeuille de propriétés dans les prolifiques camps miniers de Lac Doré-Chibougamau et de Joe Mann, qui ont produit 1,6 milliard de livres de cuivre et 4,4 millions d’onces d’or. Le portefeuille de propriétés comprend 13 anciennes mines, des gisements, des gîtes et des zones cibles de ressources dans un rayon de 60 kilomètres autour de son usine d’une capacité de 2 700 t/j (usine Copper Rand).

Doré Copper prévoit la publication d’une évaluation économique préliminaire (EEP) pour son modèle d’exploitations en étoile vers la fin de 2021. Actuellement, la Société réalise un programme de forage de 16 500 mètres sur son projet Corner Bay (Cu-Au), qui permettra une mise à jour de l’estimation des ressources minérales au début du troisième semestre de 2021. De plus, Doré Copper prévoit une estimation conforme des ressources minérales pour l’ancienne mine Joe Mann (Au-Cu) d’ici la fin de juin 2021. 

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez visiter le site Web de la Société à www.dorecopper.com ou consulter les documents déposés par Doré Copper sur SEDAR à l’adresse www.sedar.com. Vous pouvez aussi communiquer avec nous.

Vous pouvez aussi communiquer avec nous :

Ernest Mast
Président et chef de la direction
Téléphone : (416) 792-2229
Courriel : 

Laurie Gaborit
Vice-présidente, relations avec les investisseurs
Téléphone : (416) 219-2049
Courriel : 

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse comprend certains « énoncés prospectifs » aux termes des lois canadiennes sur les valeurs mobilières applicables. Les énoncés prospectifs comprennent des prédictions, des projections et des prévisions et sont souvent, mais non toujours, identifiés par l’utilisation de mots tels que « chercher », « anticiper », « croire », « planifier », « estimer », « prévoir », « s’attendre », « potentiel », « projeter », « cibler », « échéancier », « budget » et « avoir l’intention », ainsi que des énoncés selon lesquels un événement ou un résultat « peut », « sera », « devrait » ou « pourrait » se produire ou être atteint et d’autres expressions similaires, y compris leur forme négative. Tous les énoncés autres que les énoncés de faits historiques inclus dans le présent communiqué, y compris, sans s’y limiter, les énoncés concernant le moment et la capacité de la Société à obtenir les approbations réglementaires nécessaires, ainsi que les plans, les activités et les perspectives de la Société et de ses propriétés, sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont nécessairement fondés sur un certain nombre d’estimations et d’hypothèses qui, bien que jugées raisonnables, sont assujetties à des risques, à des incertitudes et à d’autres facteurs connus et inconnus qui pourraient faire en sorte que les résultats réels et les événements futurs diffèrent considérablement de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés prospectifs. Ces facteurs comprennent, sans s’y limiter, les résultats d’exploration réels, les changements dans les paramètres des projets à mesure que les plans continuent d’être peaufinés, les prix futurs des métaux, la disponibilité du capital et du financement à des conditions acceptables, les conditions générales de l’économie, du marché ou des activités, les risques non assurés, les changements réglementaires, les retards ou l’incapacité d’obtenir les approbations réglementaires requises, les urgences en matière de santé, les pandémies et d’autres risques liés à l’exploration ou autres risques décrits dans le présent document et, de temps à autre, dans les documents déposés par la Société auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières. Bien que la Société ait tenté de cerner les facteurs importants qui pourraient faire en sorte que les mesures, les événements ou les résultats réels diffèrent de ceux qui sont décrits dans les énoncés prospectifs, d’autres facteurs peuvent faire en sorte que ces mesures, ces événements ou ces résultats diffèrent considérablement de ceux qui sont prévus. Rien ne garantit que ces énoncés s’avéreront exacts, car les résultats réels et les événements futurs pourraient différer considérablement de ceux prévus dans ces énoncés. Par conséquent, les lecteurs ne devraient pas accorder une confiance excessive aux énoncés prospectifs. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout énoncé prospectif, que ce soit à la suite de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autrement, sauf si la loi l’exige.